Service maintenu en livraison durant le COVID-19

Le service est maintenu en livraison durant le CODIV-19 avec des normes d’hygiène et de sécurité renforcée par GTS. Concernant l’impact des décisions prises par le gouvernement pour les transports routiers, afin de limiter la propagation du Covid-19, il n’y a pas de restrictions ministérielles au transport de marchandises, qu’elles couvrent les besoins fondamentaux ou pas.

Depuis que l’Europe est devenue l’épicentre de la propagation de Covid-19, un sentiment largement partagé sur tous les marchés occidentaux et au-delà,(rajouter une virgule) c’est qu’il y a un besoin ferme de maintenir l’économie, quelque chose qui est non seulement primordial pour les pays individuels mais aussi pour la mondialisation.

Il est indéniable que nous reconnaissons l’existence d’un besoin mondial de contenir la propagation, et que nous devons y faire face d’une manière sensible afin de nous assurer que l’alimentation et les marchandises continuent à circuler là où elles sont nécessaires.

En cas d’urgence, nous réalisons tous à quel point le mouvement urbain sans faille des marchandises est vraiment important. La population a besoin d’un approvisionnement de nourriture, de fournitures médicales et de biens d’urgence avec un minimum de retards ou de restrictions. Les réponses des prestataires de services de transport à COVID-19 nous ont montré qu’avec la bonne combinaison d’options de mobilité et grâce à des partenariats public-privé, les gens peuvent voyager en toute sécurité là où ils doivent aller, et (à supprimer) les livraisons peuvent être effectuées à temps.

La pandémie de COVID-19 a permis à l’écosystème de transport de se solidifier et de démontrer sa valeur. En réponse à COVID-19, nous avons vu des gens faire don de leur voiture à des actions communautaires, des bus livrant du matériel au personnel des hôpitaux et la micro-mobilité utilisée par les premiers intervenants en service. Lorsqu’on est face à une crise, nous devenons beaucoup plus vigilant pour amener les gens et les choses là où ils doivent aller. La crise aide à rationaliser nos approches et nous ne pensons plus à savoir si une voiture par exemple «est à moi» mais comment cette voiture aide la communauté.

Ce n’est pas seulement pendant les pandémies que nous pouvons penser de manière créative à l’utilisation des modes de transport stationnés sur des itinéraires fixes, nous pouvons le faire tout le temps. Nous ne pouvons pas(à supprimer) laisser ces leçons se perdre, nous sommes tous connectés, nous essayons tous de rendre ce monde un peu meilleur afin que nous puissions tous avoir une vie paisible et sans failles. Un partenariat avec GTS semble être la bonne voie à suivre.